la Champagne

Après un court repos , le 78è régiment est envoyé à Mourmelon .

Il va tenir un secteur entre Auberive et Souain , tantôt devant Baconnes , tantôt devant st-Hilaire-le-Grand et Jonchery-sur-Suippes .

La ligne de bataille se stabilise en pensant à l'hiver qui approche .

Des attaques sont cependant effectuées .

Le 21 décembre , le 78è doit attaquer avec le 63è les tranchées ennemies du saillant dit " le bois B " au nord de Jonchery .

Quelques minutes avant l'attaque , le lieutenant-colonel Montluisant et le commandant Thérond sont blessés .Ils sont remplacés par le commandant Tatin et le capitaine Teilhac .

A l'heure prescrite , le 78 passe à l'attaque . Sous le feu d'enfer déclenché par l'ennemi , le capitaine Chebroux et le lieutenant Champseix sont tués à mis parcourt . De nombreux braves tombent également .

La compagnie emmenée par le capitaine Cahuzac réussit à gagner la tranchée ennemi .

Celui ci résiste jusqu'au bout et est finalement pris par l'ennemi .

Malgré les efforts fournis par les autres compagnies du 78è , il faut se contenter de rejeter l'ennemi dans leur tranchée .

Le soir , le 78è se retrouve dans ses positions de départ et douloureusement affaibli .

A la suite de ce combat , le lieutenant-colonel de Montluisant , le capitaine Cahuzac , le commandant Tatin , les sous-lieutenants Auboueix , Lial , Fourtanié, les soldats Couty , Bérand , Garboeuf , le sergent Perrier , le caporal Malamas , l'adjudant-chef Grenier , l'aspirand Vignaud , le caporal Sauvanet , les soldats Lafaye , Massoulard , Francillon , le caporal-fourrier Coulloudon sont cités à l'ordre de l'armée .

le captaine Trapé a été décoré de la légion d'honneur

le caporal Peyrot a été décoré de la médaille militaire