la Lorraine

Au printemps 1915 , le 78è RI ainsi que l'ensemble du 12è corps est envoyé en Lorraine .

Le 3 avril , le bataillon Bedin s'empare des tranchées de la côte 323 . Quelques prisonniers sont faits et les pertes du régiment sont légères .

Le 4 avril , le village de Regnéville-en-Haye est pris à l'ennemi par le bataillon Boussavit suivi du bataillon Teilhac .

Le 8 au matin , le 78è est relevé après avoir effectué un énorme travail sous une pluie  et un bombardement ininterrompus .

Le régiment est mis à la disposition du 31è corps d'armée , qui tiend le secteur devant le bois de Mortmare .

Le 13 avril , le 78è attaque les tranchées allemandes au nord de Flirey. Au signal des commandants de bataillon Boussavit et Teilhac , les capitaines entrainent leurs compagnies :à droite , c'est Jouanny soutenu par Ménard ; à gauche devant Faucher , c'est Tenant-de -la-Tour qui est frappé à mort en plein assaut .

Deux lignes de tranchées ennemies sont ainsi enlevées .Les contre-attaques ennemies ne délogeront plus les braves du 78è qui se distinguent par une conduite admirable .

Les jours qui suivent sont très éprouvants pour les hommes . L'artillerie a apporté une grande aide à nos soldats .

Dans ce secteur , les hommes cités ci dessous ont gagné des citations à l'ordre de l'armée :

lieutenant-colonel Delouche ; commandant Boussavit ; les capitaines Teilhac , Tenant-de-la-Tour ; les lieutenants Faucher , Rendu ; adjudant Poulalion ; les sergents Briquet , Boudeau ; caporal Monteil ; les soldats Rouilhac , Deschorgnat , Quillard , Duchêne et Masfranc .

le capitaine Jouanny a été décoré de la légion d'honneur .

les sergents Lafougère , Rossignol , Chèze , Malamas , les soldats Mercier , Tindillière ont été décorés de la médaille militaire .