Au début d'août 1914 , les troupes françaises avaient bien essayé de repousser l'ennemi hors du territoire français mais l'armée alemande en supériorité numérique avait une meilleure préparation à la guerre . Celle çi progressait sur le sol français avec beaucoup de conviction et n'avait qu'un seul objectif " PARIS " obligeant l'armée française à battre en retraite .

Début septembre 1914 , le quartier général français sous les ordres du général " JOFFRE " décide de faire barrage à cette progression et engage les combats dans la région de " Vitry le François " ( 1ère bataille de la Marne ) afin de protéger la ville de  "PARIS".

Arrivé par moyen ferroviaire dans la région de " Pompelle " , le 78ème RI prit part à la bataille.

sept14CarteVitry_le_Fran_ois

vue graphique de la bataille de la Marne en sept 1914

"Extrait du JMO du 78ème du 3 sept au 14 sept 1914"

3 septembre:

Pas moyen d'obtenir un ordre pour le 78ème , même vague.

Le lt colonnel détourne alors lentement son 1er bataillon vers l'ouest par le  Moulin de Fontenelle , et décide d'essayer de rallier la 45ème Bde vers Courtisols

          18h:Vers 18 heures le Bte arrive à st Etienne au temple et y récolte quelques pommes de terre dans un champ

          19h:Vers 19 heures il fait un long repos de deux heures au carrefour de Melotte

          22h:A 22heures il arrive à l'Epine pour y bivouaquer mais le lt colonnel ayant appris là que les derniers éléments de la 23ème division seraient passés à 1h30 au sud de la route Chalons -- ste Menehould , le bte est poussé à 4 kil au sud de l'Epine et bivouaque au milieu des bois

Etat des pertes : 2 tués , 12 blessés , 7 disparus

Effectif : 40 officiers , 2778 troupe , 205 chevaux

4 septembre:

2h:Les 2ème et 3ème bataillons se décrochent et marchent vers le sud dans la direction de Marson , st Jean/Moire et st Amand de Fion .

A st Jean/Moire on apprend que le 63ème a été accroché.

Les Bts s'installent sur la crête au sud de st Jean/Moire .

La retraite sur st Amand continue , le 2ème Bt est laissé avec le Bt du 63ème dans les bois au nord de la Cense des Prés .

Le 3ème Bt arrive à st Amand de Fion pour y cantonner .

20h :Le 3ème Bt va occuper la crête qui est immédiatement au sud de la Cense des Prés pour y recueillir tous les éléments tenant le nord de cette région .

les deux bataillons retrouvent à st Amand l'état major et le 1er Bt .

4h:A 4h , le 1er Bt continuant la marche vers le sud par la ferme du Sanna et les abords de st Germain-la-Ville fait une grande halte près de Fogny .

Là , le Lt colonnel apprend du chef d'E.M. du C.A. que la 45ème Bde cantonnera en partie à st Amand/Fion.

Le 1er Bt arrive à 16 heures dans cette localité ou il est rejoint par le 3ème Bt et cantonne dans le village .

A 20 heures , ordre est donné au 3ème Bt d'aller passer la nuit à 800 m au sud de la Cense aux Prés en soutien des troupes bivouaquées près de cette localité .

Ce Bt y arrive vers 10h30 .

Etat des pertes : 1 blessé .

Effectif : 40 officiers , 2751 troupe , 205 chevaux .

Evacuations : 2

5 septembre:

Le 78ème forme l'arrière garde de la 23èmme Div dans suivant : 1er , 2ème , 3ème Bt .

Départ de st Amand vers 4h45 .

Itinéraire par Vitry-le-François , Frignicourt , Arzilières .

Arrivé à 17 heures à Brandonvillers ou le régiment est cantonné .

Evacuations : 5

Etat des pertes : 4 disparus .

Effectif : 40 officiers , 2741 troupe , 204 chevaux .

6 septembre:

Départ à 4 heures .

Etape par Margerie-Haucourt , Pars-les-Chavanges jusqu'à Braux-le-Petit ou le régiment arrive à 9 heures et est cantonné .Le 1er Bt est détaché ( voir annexe 1 ).

Evacuations: 3

Etat des pertes: néant

Effectif: 38 officiers , 2726 troupe , 204 chevaux

7 septembre:

6h15: La division reçoit l'ordre de se porter en rassemblement articulé au sud de Corbeil . Départ de Braux-le-Petit .

9h30: Le régiment est rassemblé au sud de la côte 170 .

12h: L'ennemi attaque avec violence la gauche du 17ème C.A. vers la ferme de Laperrière .La 23ème division se porte dans la direction de Humbauville (côte 184) pour s'opposer à cette attaque .

Le 63ème en avant , le 78ème en arrière , à droite en échellon , le 138ème à gauche , le 50ème en réserve de la division .

14h: Le 63ème a atteint la route de Sommois . Le 78ème à la corne du bois , 2 km ouest de st Ouen .

17h:Prise de cantonnement :

E.M. et 3ème Bt : st Etienne

2ème Bt : st Ouen

Evacuations: 2

Etat des pertes: officier:1 tué,2 blessés ; troupe:19 tués,65 blessés,44disparus .

Effectif: 38 officiers , 2705 hommes , 204 chevaux .

carte_marne_1

positionnement de la 23ème division au soir du 7 sept

8 septembre:

La 23ème division (63è , 78è , 50è , 138è) sous les ordres du Général Cdt le 21ème C.A. et encadré à droite par le 17ème C.A. et à gauche par la 13ème division attaquera droit au nord sur la rive droite du ruisseau du Puits .

Le 78ème , réserve de la division prendra position à l'ouest de Domprot .

5h: Départ de st Ouen .

5h30: Le régiment est rassemblé à l'ouest de Domprot en ligne de colonne double à larges intervalles , le 2ème Bt à droite , le 3ème Bt à gauche .

8h25: ordre est donné au régiment de se porter à la côte 171 .

9h20: Le régiment est installé dans sa nouvelle position au sud de la côte 171 .

11h: Le Cdt de la brigade réclame 2 Compagnies pour les porter en ligne à la gauche du 138 ème , dans les bois vers les côtes 194-196 .

13h: Des fractions du 138ème , du 183ème , du 207ème se replient . Le 2ème Bt déploie 3 compagnies sur les crêtes de la côte 171 et 2 compagnies à 300m en arrière pour servir de liaison et de position de repli .

15h: La fusillade qui s'entendait dans les bois a diminué , le 138ème tient encore la lisière sud du bois .

16h-20h: Le 2ème Bt se porte au sud de le Meix-Tiercelin pour être mis à la disposition du Général de division pour une attaque ultérieure sur Humbauville .

17h30: Le Colonnel commandant la 45ème brigade se porte par ordre à l'attaque de Sompuis .

Le 3ème Bt organise à la côte 171 leur position de rpli .

19h: La 45ème Bde ayant éprouvé de trop grandes difficultés à traverser la forêt est revenu en arrière .

Le 138ème bivouaque à la côte 194 .

Le 63ème entre cette côte et la côte 171 .

Le 78ème au sud de la côte 171 .

Evacuations: 2

Etat des pertes: officier;1 tué,2 blessés :troupes 5 tués,65 blessés,138 disparus .

Effectif: 35 officiers , 2515 troupe , 204 chevaux .

carte_marne_2

au soir du 8 septembre

9 septembre:

Le 2ème Bt reste à la disposition du colonnel commandant la 48ème brigade .

4h45: Le 3ème Bt (3 Cies) doit se porter (réserve de division) à l'est de Meix-Tiercelin .

Il fait partie d'une division (63è,78è,50è,138è) qui doit se porter vers le nord , la gauche , de la voie romaine .

6h:Ce Bt est en place à l'est de le Meix-Tiercelin .

colonne double ouverte .

8h: A partir de 8 heures , les batteries d'artillerie placées au nord du rassemblement sont soumises à un feu violent de l'artillerie ennemie . Les pieces protégées par des épaulements en terre paraissent ne pas en souffrir .Le Bt a fait des ouvrages de protection .

Pendant toute la journée l'artillerie allemande a tiré sur les batteries voisines .

18h30: Le Bt reçoit l'ordre de cantonner à le Meix-Tiercelin .

Le 1er et le 2 ème Bt n'ont pas encore rejoint .

Evacuations: 2

Etat des pertes: officier;1 blessé ,troupe: 1 tué , 28 blessé , 1 disparu .

Effectif: 32 officiers , troupe 2281 , 204 chevaux .

carte_marne_3

un apercu du positionnement des différentes divisions Françaises

10 septembre:

4h30: conformément aux ordres donnés , le 3ème Bt s'installe dans les mêmes conditions que la veille .

Le 2ème Bt mis à la disposition du Général commandant la 46ème Bde est chargé d'organiser une position de repli à hauteur et à l'est de le Meix-Tiercelin .

9h30: La division se porte en avant . Le 3ème Bt se porte à la côte 184 à l'ouest de Humbauville .

10h: Le 3ème Bt a occupé la position qui lui a été désignée .

L'artillerie lourde qui bat cette position fait quelques blessés .

16h: La division poursuit dans la direction de Coole , la 46 Bde à laquelle est affecté le 2ème Bt appuie sa gauche à la voie romaine .

Le 3ème Bt cantonne à Meix-Tiercelin , le 2ème à Humbauville .

Evacuations: 1

Etat des pertes: 1tué , 10 blessés , 1 disparu .

Effectif: 30 officiers , 2254 troupe , 203 chevaux .

11 septembre:

6h: Le 3ème Bt reste réserve de la division et doit suivre la 46ème Bde . cette brigade doit se porter à la poursuite de l'ennemi sur Coole .

7h: Le Bt occupe la hauteur de la côte 184 .

9h:Le 3ème Bt s'est porté au nord d'Humbauville .

13h: Le 3ème Bt suit le 2ème Bt qui a dépassé Coole .

Ordre de marcher sur Fontaine-Coole .

15h: A Fontaine-Coole , le Bt reçoit l'ordre de se diriger le plus rapidement possible sur les bois qui se trouvent à l'est de Togny les Boeufs et d'en occuper les lisières face à l'est .

18h30: Le Bt a pu s'installer dans le bois dont il garde les lisières . Il est rejoint à 20 heures par le 2ème Bt .

Evacuations: néant .

Effectif: 35 officiers , 2659 troupe , 203 chevaux .

Etat des pertes: néant .

12 septembre:

6h: En attendant l'arrivée du 1er Bt toujours détaché et qui parait il est fortement désorganisé , le lieut Colonnel organise avec les cadres et hommes arrivés du dépôt , une formation (4 groupes commandéschacun par un officier de réserve ) qui puisse avec les débris du 1er Bt constituer un Bt .

Chaque groupe reçoit environ 120 hommes pris sur les 700 hommes reçus du dépôt . (le régiment a déjà reçu deux détachements de 200 et 300 hommes ) .

Le régiment ( E.M.;2è,3è Bt et groupes du 1er ) va passer la Marne au pont de Pogny , puis le canal ( le pont du canal a sauté ) à Omey .

Le régiment se dirige ensuite sur st Amand ou se rassemble la brigade ( + sud du village ) .

14h: Le régiment cantonne à st Amand sur Fion .

Evacuations: 2

Etat des pertes: néant

Effectif: 37 officiers , 2849 troupe , 203 chevaux .

13 septembre:

Le régiment doit partir de st Amand à 6 heures puis par suite d'un retard dans le départ de l'artillerie il ne part qu'à 7 heures .

7h: Le régiment marche en queue de la division et suit l'itinéraire suivant : Bronne , La croix-au-Bois , Somme-Yèvre .

13h: La grande halte est faite à Somme-Yèvre .

Le 1er Bt rejoint le régiment et se fond avec les groupes du dépôt .

Ordre de cantonnement :

78è , 63è , 300è : Herpont .

Le régiment s'y rend par Varimont , Dommartin/Yièvre .

17h: Arrivé au cantonnement à 17 heures .

Evacuations: 3

Etat des pertes: néant

Effectif: 39 officiers , 2962 troupe , 203 chevaux .

14 septembre:

L'armée continue la poursuite dans la direction du nord .

Le corps d'armée suit cette direction derrière le 17ème C.A.

La 45ème brigade est désignée comme flanc garde à droite avec mission de se relier vers st Menehould avec la 3ème armée .

Le régiment forme l'arrière garde avec 2 bataillons , part à 9h30 et suit l'itinéraire suivant : Dompierre le Chateau , Rapsecourt , Voilemont , Gizaucourt , Orbéval , route de st Ménéhould .

Une compagnie flanque la colonne sur la gauche , elle suit le chemin qui passe aux côtes 203 , 202 .

14h30: A 1500m de st Ménéhould la brigade prend une position de rassemblement : 63è au nord de la route à l'ouest de la côte 183 , 78è au sud à l'ouest de la côte 171 .

Un Bt du 78è ( le 2è ) est poussé plus en avant vers l'est pour couvrir le rassemblement .

19h: Ordre de cantonnement : le 78è cantonne à st Ménéhould partie sud . Il a été procédé à une entière réorganisation du régiment . Cette réorganisation a été rendue nécéssaire par les pertes subies par le 1er bataillon du 2 au 10 septembre qui sont de :

- officiers : tués : 2

          blessés : 4

- troupe : tués : 28

blessés : 179

disparus : 254 .

Evacuations : 2

Effectif : 46 officiers , 2953 troupe , 203 chevaux .

carte_4_09_au_14_09_1914

carte remémorisant le parcours du 78ème à cette période

Annexe 1

6/09 au 10/09 septembre 1914

Détachement du 1er bataillon du 78 è RI

Le 6/09 sur ordre du général commandant le 12 C.A. , le 1er Bt du 78è est mis à la disposition du général commandant la 24 ème division pour prêter main forte au 107è et 108è RI à la côte 130 située entre Courdemanges et Chatelraould .

sud_de_Vity_le_Fran_ois

sud de Vitry le François " la côte 130 "

"Extrait du JMO de la 24ème division"

Un bataillon du 78è cantonné à Lignon est mis à la disposition du général commandantla 24 DI et reçoit l'ordre de se trouver le 7 septembre à 6 heures à  "les Rivières" .

7 septembre:

                14h: Le combat a repris toute son intensité .

Le colonel Cdt la 47è brigade qui a porté en avant le bataillon du 78è RI rend compte que ce Btn tient avec difficulté les hauteurs de la côte 130 , (1200m de Courdemanges) , par ou l'ennemi prononce un effort sérieux , tout en attaquant sur tous le front .

Un bataillon du 107ème est envoyé pour soutenir le 78 ème . Le 108ème commence a être très éprouvé .

Ordre est donné à tous ces éléments de tenir avec la dernière énergie sur leurs positions .

7803

16h20: A la même heure , le bataillon du 107ème porté en avant en soutien du Btn du 78ème engagé vers la côte 130 , arrive à proximité de la ligne de feu et se tient prêt à intervenir .

8 septembre :

5h35: LesA.P. du Bt du 78ème qui tient la côte 130 (sud ouest de Courdemanges) sont très vivement attaqués dès 4 heures et bousculés .

7810

Pour réoccuper cette importante position , le général de brigade ordonne à un bataillon du 107ème d'attaquer dans la direction général de 130 .

7811

Pendant ces quatres jours , le 1er Bt du 78ème a été très éprouvé par les attaque successives de l'ennemi et un grand nombre de braves yont laissé leur vie

7815

Annexe 2 :

Pendant toutes ces journées de combats meurtriers , le champ de bataille  se trouve dans un état de désolation totale . Une odeur  insuportable s'est répandue partout , les cadavres ne sont pas enlevés pour la plupart . Le régiment du 36è RIT est envoyé sur les lieux pour éffectuer des travaux d'assainissement du champ de bataille .

16/09/14 : Des détachements du 78è coopèrent à l'assainissement du champ de bataille à Blacy en compagnie du 36è RIT et du 63è RI .

18/09/14 : Les détachements du 78è se rendent de Blacy à Couvrot et Loisy .

22/09/14 : Le détachement du 78è se rend à Loisy .

Un renfort d'hommes du 78è vient renforcer le 36 RIT .

24/09/14 : Le détachement du 78è se rend de st Martin-aux-Champs à Loisy/Marne .

Plan_Tombe__1_

Zone d'intervention pour assainissement du champs de bataille