Après la mobilisation générale en août , le 78ème RI arrive par moyen ferroviaire à " st Ménéhould " .

Le régiment ainsi que toute la 23è division d'infanterie est dirigée vers la frontière belge afin d'empêcher la progression ennemi .

Le 78ème va à la rencontre de l'ennemi en suivant l'itinnéraire : Varennes ; Stenay ; Izel ; Menugoutte ; Florenville ; Pouilly .

la journée du 22 août 1914

    Au matin du 2 août , le 12è CA éxécutant les ordres reçus qui lui donnaient comme objectifs : Recogne .. Libramont .. débouche de la Semmois par divisions accolées ; la 23è DI à droite ittinéraire Izel .. Chiny .. Straimont ; la 24è DI à gauche ittinéraire Florenville .. forêt d'Herbeumont ..st Médard ..Névraumont .

La 23 DI avait dépassé la forêt de Chiny , évitant plein de danger , lorsque vers 13h30 , elle se heurta aux premiers éléments ennemis .

Une heure après , l'ennemi parait céder ; La 23 division décida d'aller de l'avant , de façon à atteindre et dépasser la route de Petit-Voir à Neufchateau . La 45 BI prend place ,  un bataillon du 78è RI est envoyé vers Neufchateau avec un bataillon du 138è RI pour venir en aide à la 5è brgade coloniale qui soutiend le combat de Neufchateau .

A 16h40 le recul de la 5è brigade en même temps qu'une violente cannonade de l'ennemi obligèrent la 23è division à se replier légèrement . En fin de journée la 23 DI garda ses positions .

Sur ces faits du 22 août , l'historique du 78è RI s'exprime ainsi :

" Il ne s'agit pas , à vrai dire , d'un combat mais d'une forte cannonade  l'ennemi est tenu en respect . Le 78è connait pourtant son premier deuil " .

le solat de 2è classe CHAUSSIER Feyland ( dit Emile ) né le 31 mai 1890 à St Front d'Alemps en Dordogne est mort pour la France à Grapfontaine en Belgique et est donc le premier tué du 78è RI . La retraite se fait dans les conditions les plus dures ."

soldat_Chaussier

fiche MDH du soldat CHAUSSIER

mapdirect_YmVuXzAyMDBrX3IwMg___MDAwMDAwMDA0ODAwMDAwMDAwMjU_

Lieu du décès du soldat Chaussier